Actualités
Environnement | Energie | Economie circulaire

La détection des fuites d’air comprimé, une source d’économie

La détection des fuites d’air comprimé, une source d’économie

L’air comprimé joue un rôle central dans de très nombreux processus de fabrication, dans les secteurs industriels ou artisanaux. Les fuites sont malheureusement fréquentes, et leur coût financier peut être important. Les détecter est une source d’économie. Grâce à l’appui d’un matériel performant, AD FINE propose des campagnes de détection de fuites d’air comprimé. Contactez-nous pour en savoir plus.

Source d’alimentation en énergie indispensable à la plupart des processus de fabrication, l’air comprimé est utilisé dans l’ensemble des secteurs industriels et artisanaux. Les fuites d’air comprimé sont malheureusement très fréquentes, selon la configuration du réseau, son entretien et son usage. L’usure des installations, les problématiques d’étanchéité et des usages de l’air comprimé non maîtrisés sont les principales causes des fuites.

Or l’air comprimé est une énergie coûteuse, en raison d’un rendement médiocre (de l’ordre de 10%). En effet, 90% de l’énergie des compresseurs est dissipée sous forme de calories, lors de la compression. En outre, on estime que 75% des coûts totaux d’exploitation d’un réseau d’air comprimé sont liés à l’électricité consommée par les machines nécessaire à sa production.

Il y a donc un véritable enjeu énergétique et économique à détecter puis traiter les fuites. Cette démarche permet de réduire de 15 à 30% la consommation d’énergie relative aux équipements de production d’air comprimé et de fait de faire des économies substantielles. Une étude de l’ATEE a estimé qu’une fuite de 0,5 mm causerait une perte énergétique de 600 à 1200 kWh / an, soit une perte financière de 40 à 80 € / an ; une fuite de 5 mm entrainerait une perte énergétique de 61 800 à 123 600 kWh / an, soit une perte financière de 4 320 à 8 650 € / an. Les fuites sur un réseau d'air comprimé peuvent ainsi coûter à l'année plusieurs milliers d'euros.

 

La solution AD FINE contre les fuites d’air comprimé

Le bureau d’études AD FINE propose des campagnes de détection des fuites d’air comprimé sur les installations. Le diagnostic, qui peut se faire en période de production, consiste en des mesures ultrasons précises à l’aide d’un détecteur, afin de localiser et évaluer les fuites d’air comprimé sur le réseau. Un rapport livré au terme de la campagne liste l’ensemble des points de fuite identifiés et donne une estimation du débit de fuites et de l’équivalence en kWh et en €. La mise en œuvre des réparations suite à la détection des fuites d’air comprimé est généralement simple (resserrage de colliers, joints d’étanchéité à remplacer, colmatage à mettre en œuvre …) et permet un temps de retour sur investissement de l’opération généralement inférieur à un an.

Grâce à son expertise, AD FINE délivrera des préconisations spécifiques et des conseils sur l’usage et l’exploitation du réseau d’air comprimé ainsi que sur sa surveillance. Grâce à la mise en place de bonnes pratiques, notamment de maintenance régulière et rigoureuse, sur le réseau d’air comprimé, d’importantes économies seront réalisées.

Si vous souhaitez plus de renseignements sur cette proposition, contactez-nous .

Catégories

Haut de page

Siège social - Occitanie

4 rue de la Mégisserie - CS 50144
12101 MILLAU Cedex

Agence - Auvergne Rhône-Alpes

180 rue du Genevois - Parc d'Activités Côte-Rousse
73000 CHAMBERY

Agence - Nantes et Pays de la Loire

11 rue du Marchix
44000 NANTES