Actualités
Environnement | Energie | Economie circulaire

Programmation pluriannuelle de l'énergie : publication de la nouvelle PPE

Programmation pluriannuelle de l'énergie : publication de la nouvelle PPE

Les décrets relatifs à la nouvelle Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) ont été publiés le 23 avril 2020.

La Programmation pluriannuelle de l'énergie fixe les orientations stratégiques et les objectifs de politique énergétique à atteindre pour la France. Différentes mesures de réduction des consommations d'énergie ont été prises comme le déploiement de système de management de l'énergie ISO 50001 ou l'intégration d'évaluation technico-économique de production de chaleur solaire pour les audits énergétiques d'entreprise.

Les décrets qui fixent la nouvelle Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) ont été publiés le 23 avril 2020. Il fixe les grandes orientations stratégiques dans le domaine de l’énergie et les objectifs de politique énergétique à atteindre.

Qu’est-ce que la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) ?

La Programmation pluriannuelle de l'énergie ou PPE consiste à définir les orientations stratégiques et les objectifs de politique énergétique à atteindre sur le territoire national. Il s’agit d’un outil de pilotage de la politique énergétique créé par la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (TEPCV).

La PPE comprend différents axes :

  • Maîtrise de la demande en énergie ;
  • Promotion des énergies renouvelables ;
  • Garantie de sécurité d’approvisionnement et d’indépendance énergétique ;
  • Evaluation des besoins de compétences professionnelles dans le domaine de l’énergie et des formations associées …

La Programmation pluriannuelle de l'énergie est un outil opérationnel engageant pour les pouvoirs public qui définit les priorités d’action à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés par la France d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Elle couvre deux périodes de 5 ans de 2019 à 2023 puis de 2023 à 2028.

La PPE comporte une étude d’impact économique et social ainsi qu’une évaluation environnementale stratégique.

Quelles sont les mesures de réduction des consommations d’énergie prises pour l’industrie ?

Le secteur industriel a entamé des démarches d’efficacité énergétique pour réduire ses consommations d’énergie. Elles ont connu une baisse en 2008 et sont stables aujourd’hui.
Toutefois, les efforts menés jusqu’aujourd’hui doivent être maintenus et poursuivis pour réduire les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre dans l’industrie et dans l’énergie.

La Programmation pluriannuelle de l’énergie propose les mesures suivantes :

AD FINE accompagne de nombreux clients de la construction au déploiement de système de management de l’énergie ISO 50001. Chaque système est établi selon le secteur d’activité et les spécificités propres de l’entreprise.
La mise en place d’un référent énergie ou responsable énergie externalisé sur site permet aux entreprises de suivre et mesurer leurs consommations énergétiques pour mettre en place un plan d’actions pour évaluer les économies d’énergie réalisées. La supervision des consommations énergétiques par un responsable énergie externalisé assure aux entreprises un gain de temps, de ressources humaines et est gage d’un contrôle de la performance énergétique de l’entreprise.
Notre expertise permet à nos clients de s’engager dans une démarche de performance énergétique qui s’intègre dans leur stratégie d’entreprise.

  • Structurer un réseau d’animation sur la chaleur fatale industrielle à travers la montée en compétences, par exemple, des réseaux d’animation territoriale « écologie industrielle » existants ou la sensibilisation et l’accompagnement des zones fortement industrielles (plateformes chimiques, zone portuaires).

La mise en œuvre d’une démarche d’écologie industrielle territoriale sur une zone d’activités, un territoire, … repose sur un apport d’expertises techniques sur le management des flux de matière, d’énergie et sur la construction, l’animation et la mobilisation de l’ensemble des acteurs sur le projet de démarche d’écologie industrielle territoriale.

Quels sont les objectifs de réduction fixés dans le PPE ?

La nouvelle PPE fixe plusieurs objectifs de réduction :

  • 7,5% en 2023 et 16,5% en 2028 de la consommation finale d’énergie ;
  • 20% en 2023 et 35% en 2028 de la consommation primaire des énergies fossiles ;
  • 14% en 2023 et 30% en 2028 des émissions de gaz à effet de serre.

Ces objectifs devront permettre de réduire la consommation d’énergie liée aux énergies fossiles et d’atteindre les objectifs de diminution inscrits dans la loi énergie-climat.

La Programmation pluriannuelle de l’énergie, une réponse aux enjeux du changement climatique et des crises sanitaires ?

La crise sanitaire liée au Coronavirus ou COVID-19 est une crise sans précédent pour tous.

Nous subissons les conséquences des activités humaines que nous infligeons sur les écosystèmes naturels : déforestation, agriculture intensive, développement des infrastructures, exploitation des énergies fossiles …
Le prix négatif du baril de pétrole est un signal d’avertissement envers l’industrie pétrolière et l’économie mondiale. La réduction de la demande liée à la crise du coronavirus aura des répercussions à l’échelle mondiale.
Il est plus que jamais nécessaire de transiter nos modèles économiques vers des modèles sobres et durables comme l’économie circulaire. Les consommateurs et les entreprises se sont adaptés durant le confinement à modifier leurs habitudes de consommation, de travail … A l’issue de la période du confinement, ces mesures adoptées devront se poursuivre, ce n’est que le début d’un changement structurel qui doit être pris par l’ensemble des acteurs : citoyens, consommateurs, politiciens, entreprises …

Le jour d’après a déjà démarré. Il s’agit d’appliquer et de mettre en place toutes les mesures pour répondre aux objectifs de transition écologique et énergétique fixés par les Etats pour se diriger vers de nouveaux modèles économiques et sociétaux durables.

Catégories

Haut de page

Siège social - Occitanie

4 rue de la Mégisserie - CS 50144
12101 MILLAU Cedex
Tél. : 05 65 47 92 93

E-mail :

Agence - Auvergne Rhône-Alpes

32 avenue de Grugliasco
38130 ECHIROLLES
Tél. : 04 76 09 39 76

Contact - Ile-de-France et Hauts-de-France

Tél. : 06 80 72 05 01

E-mail :