Actualités
Environnement | Energie | Economie circulaire

La prise en compte du risque climatique dans le reporting RSE

La prise en compte du risque climatique dans le reporting RSE

Les entreprises de plus de 500 salariés réalisent chaque année une déclaration de performance extra-financière de leurs activités.

Ce rapport consiste à présenter les informations environnementales, sociales et sociétales liées à l'activité et à l'organisation d'une entreprise auprès de ses parties prenantes.

La mise en place de la déclaration de performance extra-financière inclut deux critères lié au changement climatique, à savoir les mesures d'adaptation face à ces conséquences et les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre mises en oeuvre par ces organisations. Elles prennent de plus en plus en compte le risque climatique dans leur reporting RSE.

L’association Orée a présenté un rapport synthétique sur la mise en œuvre de la déclaration de performance extra-financière (DPEF) ou reporting RSE par les entreprises de plus de 500 salariés.

Qu’est-ce que le reporting extra financier ?

Le reporting extra-financier d’une entreprise consiste à présenter, de manière transparente, les informations sociales, sociétales, environnementales et de gouvernance liées à son activité et à son organisation auprès de l’ensemble de ses parties prenantes.

Les entreprises élaborent une déclaration de performance extra financière qui inclut deux critères sur le changement climatique :

  • Les mesures prises pour l’adaptation aux conséquences du changement climatique ;
  • Les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et les moyens mis en œuvre fixés volontairement à moyen et long terme.

Le dispositif introduit une approche par la matérialité et la pertinence. Les entreprises doivent présenter des informations spécifiques en fonction des principaux risques inhérents à leurs activités et aux politiques mises en œuvre pour y répondre avec les indicateurs clés et les résultats associés.

Quelles sont les entités concernées par la déclaration de performance extra financière ?

La déclaration de performance extra-financière s’adresse aux personnes morales suivantes :

•    Les grandes entreprises de plus de 500 salariés avec un total de bilan qui dépasse 20 millions d’euros ou un chiffre d’affaires supérieur à 40 millions d’euros ;
•    Les sociétés non cotées de plus de 500 salariés avec un total de bilan ou de chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros ;
•    Les établissements de crédit, assurances, mutuelles et institutions de prévoyance désignés d’intérêt public selon leur forme juridique et les seuils fixés

Une prise en compte du risque climatique concrète dans le reporting RSE

Dans le cadre de cette étude, il a été montré que les entreprises ont intégré le risque climatique dans leur reporting RSE à travers la prise en compte de leurs émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).
Ces émissions de GES ont été calculées dans le cadre d’un Bilan Carbone® sur le SCOPE 3 (bilan obligatoire à réaliser pour ces entreprises). Le périmètre étudié inclut les émissions produites par les activités en amont et en aval (transport, approvisionnement, …).

La notion « d’adaptation au changement climatique » reste difficile à appréhender pour les entreprises car c’est sur du long terme et cela demande des investissements conséquents pour anticiper ces risques.

L’économie circulaire et la biodiversité peinent à s’imposer

L’économie circulaire et la biodiversité sont deux notions peu approfondies par les entreprises qui n’estiment pas comme des sujets prioritaires.

L’économie circulaire n’est étudiée qu’à travers le cadre d’une gestion responsable des déchets et non dans sa globalité. La biodiversité rencontre des difficultés pour s’imposer comme un enjeu prioritaire alors qu’elle s’inscrit dans un écosystème et peut entraîner des impacts sur la performance de l’activité et des produits de l’entreprise.

Une révision de la déclaration de performance extra-financière prévue en 2021

La Commission européenne envisage une révision de la déclaration de performance extra-financière en 2021. Une consultation publique a été ouverte jusqu’au 14 mai 2020.

La révision prendra en compte les derniers règlements adoptés sur l’ajustement du contenu des reporting RSE avec des indicateurs extra-financiers pertinents ou la classification des investissements de finance durable.

Catégories

Haut de page

Siège social - Occitanie

4 rue de la Mégisserie - CS 50144
12101 MILLAU Cedex
Tél. : 05 65 47 92 93

E-mail :

Agence - Auvergne Rhône-Alpes

180 rue du Genevois - Parc d'Activités Côte-Rousse
73000 CHAMBERY
Tél. : 04 79 26 05 93

E-mail :

Contact - Ile-de-France et Hauts-de-France

Tél. : 06 80 72 05 01

E-mail :